CENTRAFRIQUE – Lettre aux jeunes patriotes : refusez ou renoncez à la facilité de la division du corps national

Voilà ce que je suis venu vous dire aujourd’hui : maintenez et alimentez la flamme de l’engagement, aiguisez votre appétit de responsabilité, mais, mais, mais, de grâce, exigez de vous mêmes le dépassement, pour vous hisser à la hauteur de la totalité centrafricaine, et en acceptant d’accéder à la conscience que vous ne serez jamais qu’un segment de ce tout.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut