Centrafrique, ce que je crois : Il nous faut réinvestir notre territoire (Bangui n’est pas la République!)

Notre pays aujourd’hui Le territoire de la République centrafricaine est, en ce milieu de l’année 2017, occupé à plus de 80% par les bandes, hordes et gangs armés, qui rackettent, esclavagisent, tuent, brûlent, violent, violentent, etc. Face à cela, des voix se lèvent légitimement pour réclamer une reconquête de ce large pan de terre perdu. […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut