L'expert

DROITS DE L'HOMME, GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE ET SÉCURITÉ – Le Professeur Jean-François AKANDJI-KOMBÉ a officié pendant 15 années comme expert auprès du Conseil de l’Europe pour les questions relatives aux droits de l’homme et à la gouvernance démocratique. À ce titre il a participé à de nombreuses missions conjointes UE – Conseil de l’Europe en Europe centrale et orientale, ainsi qu’en Europe de l’Ouest, et a rédigé divers rapports (notamment sur la protection des migrants, sur les droits sociaux, sur la formation aux droits de l’homme, sur les collectivités territoriales). De 2016 à ce jour, Il a également réalisé des expertises sur les institutions centrafricaines (spécialement Plan stratégique de développement de l'Assemblée nationale, commande du PNUD), sur le gouvernance et la sécurité dans la Région des Grands Lacs (commande de l'Assemblée parlementaire de la CIRGL), sur les transitions politiques et l'extrémisme violent en Afrique de l'Ouest (commande du ministère togolais des Affaires étrangères).

NATIONAL & INTERNATIONAL – Outre les éléments qui précèdent, le Pr AKANDJI-KOMBÉ a par ailleurs réalisé des expertises pour le compte de l’Organisation internationale du travail (groupe d’experts sur la protection des travailleurs), des institutions publiques centrafricaines (Forum de Bangui, Forum économique, Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale (AN)), des institutions publiques françaises, tant nationales (participation à des processus législatifs et à des études) que régionales (Normandie en particulier, expertise ayant conduit à la mise en place de l’Institut international de la paix et des droits de l’homme), ainsi que de groupements privés (entreprises et syndicats). Il est membre du staff de l’Académie Africaine pour la Pratique du Droit International (AAPDI).

CONTENTIEUX - Le Pr AKANDJI-KOMBÉ est intervenu et intervient dans les procédures juridictionnelles auprès des grands cabinets d’avocats ou à la demande des juridictions, en contentieux international (droits de l’homme et droit international pénal notamment), constitutionnel, administratif et du travail, y compris devant les instances internationales et africaines (Comité des droits de l'homme de l'ONU, Commission et Cour africaines des droits de l'homme, Cour de justice de la CEDEAO).

Scroll to top