Le Monde selon akandji K.

Regard d'un Juriste, Citoyen, et Centr.africain sur le mouvement de nos sociétés.

Podcast

ÉPISODE

2 mars 2021

L’affaire EKOMO ou le déni de centrafricanité

La représentativité centrafricaine à l’épreuve des miroirs étrangers déformants
LE MONDE SELON AKANDJI K*
L'affaire EKOMO ou le déni de centrafricanité
/

Notes

depuis plusieurs jours, parce qu’elle s’est exprimée devant le Conseil de sécurité et que la Ministre des Affaires Étrangères n’a pas pu le faire, notre compatriote Kessy Ekomo est traitée de tous les noms, et reçoit toutes les vomissures. « Elle n’aurait pas qualité pour représenter les Centrafricains ». Voilà ce qu’on dit d’elle. Et d’ailleurs, ajoute-t-on, cette “seulement consultante de la MINUSCA”, serait une « traitresse » et ne serait même pas Centrafricaine, mais camerounaise ». Comme on le voit, une campagne de déni de Centrafricanité !

Comment de telles inepties ont-elles pu être prononcées, et comment ont-elles pu être relayées ? La réponse est : par ignorance crasse et par mépris pour les Centrafricains. Les choses se doivent d’être rétablies

Akandji K.

Abonnez-vous

Pour recevoir les épisodes suivants

Mes Séries

Juridiquement Vôtre

Citoyennement Vôtre

Centrafrique au cœur

Vous voulez être l'invité(e)-podcast de Akandji K. ?

Scroll to top
×

Table des matières

%d blogueurs aiment cette page :