Actu – Région des Grands Lacs : Réunion du Comité Exécutif du Forum des Parlements

DIX-HUITIÈME RÉUNION ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF DU FP-CIRGL

Brazzaville, 31 juillet – 1eraoût 2018


La réunion, tenue sous la Présidence, centrafricaine, de l’Honorable Gina Michèle Sanzé, laquelle a été assistée du nouveau Secrétaire Général du Forum, l’Honorable Amb. Onyanga Kakoba (Ouganda) dont c’était la première participation à une réunion des instances du Forum des Parlements de la Conférence internationale de la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL) en cette qualité, avait à son ordre du jour pas moins de 14 points à examiner.

Les enjeux de paix, sécurité, démocratie et bonne gouvernance ont été les éléments structurants de cette réunion. Ils ont été abordés aussi bien sous l’angle de l’examen de situation que sous celui des propositions de réponse collective à apporter à ces défis.

Examen de situations

La situation sécuritaire toujours préoccupante de la Région des Grands Lacs, présentée par S.E.M. le Secrétaire Exécutif de la CIRGL, a donné lieu à des échanges nourris entre les Délégués présents. Ceux-ci ont particulièrement souligné les développements nouveaux – nouveaux foyers de conflit, nouveaux risques, faits sécuritaires nouveaux – pour les déplorer, mais aussi pour appeler à une action plus résolue de la CIRGL pour circonscrire ces conflits et en éliminer les causes.

Quant à la situation au point de vue des exigences tant de démocratie et de bonne gouvernance que de paix et sécurité, elle s’est trouvée illustrée tout particulièrement par le rapport de la récente mission d’information parlementaire conduite au Burundi, présenté par le Président de la Commission « Paix et Sécurité » du Forum. Tant le rapport que les échanges sur cette base ont mis en exergue les évolutions positives et souligné le rôle positif joué par la CIRGL en général, et par son Forum des Parlements en particulier, dans l’apaisement des tensions, voire dans la normalisation du climat politique de ce pays.

Construction de réponses collectives

Les délégués membres du Comité Exécutif se sont par ailleurs penché sur un projet particulier tendant à apporter de nouvelles réponses, au niveau de la CIRGL, aux défis sécuritaires et de bonne gouvernance. Ce projet prend appui sur l’initiative parlementaire pour la paix, la sécurité, la démocratie et la bonne gouvernance initiée début 2018 par la Présidence Centrafricaine du FP-CIRGL assurée par l’Honorable Abdou Karim Meckassoua, avec le soutien et les encouragements du Président en exercice du Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement, Son Excellence Denis Sassou Nguesso. Adoptée formellement par l’Assemblée plénière extraordinaire du FP-CIRGL tenu à Kinshasa en mars 2018, l’initiative appelle à ce que la CIRGL conçoive et mette en œuvre des actions spécifiques dans deux domaines particulièrement significatifs en termes de paix, de sécurité et de bonne gouvernance dans la Région, à savoir, d’une part, le statut d’ancien Chef d’Etat et, d’autre part, la lutte contre le terrorisme et contre les stratégies de régionalisation des groupes armés.

Le Comité Exécutif avait à examiner, pour la première fois, le pré-rapport portant sur cette initiative, rédigé par l’expert désigné, le Professeur Jean-François Akandji-Kombé. Les délégations ont, dans leur ensemble, salué la très grande qualité du document produit, porteur, selon elles, d’analyses pertinentes et de propositions raisonnées et raisonnables. Les orientations proposées par l’expert ont été approuvées et des enrichissements ont été apportés par les différentes délégations. D’une manière générale, les Délégués se sont félicités de cette initiative qui arrive à son heure, qui répond à la nécessité d’une plus grande synergie entre la composante parlementaire et la composante exécutive de la CIRGL pour faire face aux défis communs, et qui traduit une volonté politique d’approfondissement de la solidarité concrète entre les Etats membres.

L’exercice d’enrichissement du Rapport et, par conséquent, de l’initiative par les contributions nationales va se poursuivre avec l’examen en Commission – par les Commissions « Paix et Sécurité » et « Démocratie et bonne Gouvernance », en septembre – et avec un ultime examen par le même Comité Exécutif en Décembre, avant sa présentation à la 9eSession ordinaire de l’Assemblée plénière qui se tiendra à Brazzaville le même mois.

Autres sujets

Le Comité Exécutif a aussi eu : à adopter différents documents, dont le rapport de la 17eréunion ordinaire du Comité Exécutif tenue à Bangui en Décembre 2017 ; à examiner le rapport financier de la CIRGL pour le premier semestre 2018 ; à débattre des questions financières (mobilisation des ressources) et administratives ; et à préparer la 9eSession ordinaire de l’Assemblée plénière prévue à la fin de l’année 2018 à Brazzaville.

Fait à Brazzaville le 1eraoût 2018

Jean-François Akandji-Kombé

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :