RECENSION — Jelena APARAC, nouvelle thèse et un pas de plus dans la lutte contre l’impunité des entreprises multinationales

Jelena APARAC, La responsabilité internationale des entreprises multinationales pour les crimes internationaux commis dans les conflits armés non internationaux, thèse, Université Paris Nanterre, Centre de droit international de Nanterre (CEDIN), présentée et soutenue le 20 mai 2019, 689p.

CENTRAFRIQUE – Bozoum, figure d’un pillage généralisé des ressources naturelles, par entente avec l’Etat. Chroniques du Père Aurélio

Nous ne pourrons plus dire demain que nous ne savions pas ! JFAK Cela est connu de tous, en Centrafrique : sur la quasi-totalité des 623.000 km2 de ce territoire l’exploitation sauvage des ressources naturelles, or, diamant et bois précieux en tête, est la règle ; exploitation par des bandits de tous poils, groupes armés, […]

CENTRAFRIQUE. La Cour constitutionnelle a tué la Constitution. Réplique à la “décision BENDOUNGA” du 4.04.2019

Mesdames et Messieurs de la Cour constitutionnelle de la République Centrafricaine, Qu’il vous plaise de souffrir d’entendre que par la décision que vous avez rendue sur le recours de Monsieur BENDOUNGA, vous avez gravement méconnu votre office (votre rôle), manqué à votre mission et, partant, vous avez cautionné des violations manifestes et exceptionnellement graves de la Loi fondamentale des Centrafricains.

Agir contre les discriminations dans l’entreprise : par la prévention via le contrôle des accords collectifs [réédition d’une audition à la Cour de Cassation]

Il y a de cela quelque temps, le Gouvernement français confiait à Mme Pécaut-Rivolier, juge à la Chambre sociale de la Cour de Cassation, la mission de produire un rapport comportant des propositions appropriées en matière de recours collectifs pour l’égalité de traitement et contre les discriminations dans les entreprises. A vrai dire, il y […]

Rendez-vous LELAB-RCA : La transition idéologique, parlons-en [le 30 mars 2019, à Paris]

MESSAGE DES ORGANISATEURS : Depuis les différents coups d’état et mutineries, le nombre de mouvements, associations politiques et partant, le nombre de candidats aux élections présidentielles ne cesse de proliférer, au côté de partis politiques dits « traditionnels ». Dans le cadre de la résolution de la dernière crise que nous traversons, il est important de se poser les bonnes questions sur notre engagement idéologique afin d’identifier les nouveaux paradigmes de développement que nous devons porter.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut