CENTRAFRIQUE – Lettre aux jeunes patriotes : refusez ou renoncez à la facilité de la division du corps national

Voilà ce que je suis venu vous dire aujourd’hui : maintenez et alimentez la flamme de l’engagement, aiguisez votre appétit de responsabilité, mais, mais, mais, de grâce, exigez de vous mêmes le dépassement, pour vous hisser à la hauteur de la totalité centrafricaine, et en acceptant d’accéder à la conscience que vous ne serez jamais qu’un segment de ce tout.

CENTRAFRIQUE – Bozoumgate, suite : les analyses physico-chimiques confirment les graves atteintes à la vie et à l’environnement par les entreprises minières chinoises [LE RAPPORT]

Suite à la publication du Rapport de la Commission parlementaire d’enquête en date du 25 juin 2019, aux conclusions accablantes, voici qu’est rendu public le Rapport, accablant, relatif à l’analyse physico-chimique des eaux des sites attribués aux sociétés chinoises (JIANIN, MENG, MAO, TIANG-XIANG) pour exploitation minière.

CENTRAFRIQUE – Bozoumgate, le pillage des ressources naturelles : aux racines du mal, ou comment on a construit juridiquement un système de prédation [DOCUMENTS]

Doc 1 : La Constitution – Doc 2 : L’acte de saisine de la Cour Constitutionnelle par le Président de l’Assemblée Nationale en en interprétation de l’article 60 alinéa 2 de la Constitution du 30 mars 2016 – Doc 3 : L’avant proposition de Règlement intérieur proposant une procédure pour l’adoption des autorisations de signature prévues par l’article 60 alinéa 2 de la Constitution – Doc 4 : La décision de la Cour constitutionnelle interprétant l’article 60 alinéa 2 de la Constitution – Doc 5 : Le Règlement intérieur final de l’Assemblée tel que voté et validé par la Cour constitutionnelle – Doc 6 : Récits de pillage à Bozoum, par le Père Aurélio Gazéra – Doc 7 : Le Rapport de la Commission parlementaire d’enquêtes sur les conditions de l’exploitation minière à Bozoum et alentours – En guise de conclusion : une idée de l’ampleur du pillage.

CENTRAFRIQUE – Bozoum, figure d’un pillage généralisé des ressources naturelles, par entente avec l’Etat. Chroniques du Père Aurélio

Nous ne pourrons plus dire demain que nous ne savions pas ! JFAK Cela est connu de tous, en Centrafrique : sur la quasi-totalité des 623.000 km2 de ce territoire l’exploitation sauvage des ressources naturelles, or, diamant et bois précieux en tête, est la règle ; exploitation par des bandits de tous poils, groupes armés, […]

CENTRAFRIQUE. La Cour constitutionnelle a tué la Constitution. Réplique à la « décision BENDOUNGA » du 4.04.2019

Mesdames et Messieurs de la Cour constitutionnelle de la République Centrafricaine, Qu’il vous plaise de souffrir d’entendre que par la décision que vous avez rendue sur le recours de Monsieur BENDOUNGA, vous avez gravement méconnu votre office (votre rôle), manqué à votre mission et, partant, vous avez cautionné des violations manifestes et exceptionnellement graves de la Loi fondamentale des Centrafricains.

Rendez-vous LELAB-RCA : La transition idéologique, parlons-en [le 30 mars 2019, à Paris]

MESSAGE DES ORGANISATEURS : Depuis les différents coups d’état et mutineries, le nombre de mouvements, associations politiques et partant, le nombre de candidats aux élections présidentielles ne cesse de proliférer, au côté de partis politiques dits « traditionnels ». Dans le cadre de la résolution de la dernière crise que nous traversons, il est important de se poser les bonnes questions sur notre engagement idéologique afin d’identifier les nouveaux paradigmes de développement que nous devons porter.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut